Stationnement en camping-car : où et comment faire ?

Le choix d’un endroit où stationner ou camper mérite une certaine attention de la part des adeptes du camping : sur des aires de services, sur des parkings ouverts à tous ou dans un endroit privé,  les options peuvent être variées.  Cependant, il existe souvent des règles à respecter selon le type de stationnement camping-car.

Stationner sur une aire d’accueil camping-car

Les aires de service ou aires d’accueil camping-car sont les lieux plus adaptés pour stationner ou camper durant le voyage en camping-car. Justement, ils sont spécialisés pour le stationnement camping-car. Payantes ou gratuites, ces espaces d’accueil sont souvent mis en place par les collectivités locales. Ce sont des lieux de rendez-vous pour les voyageurs, qui peuvent s’y garer et dormir en toute sécurité et confortablement. Ils peuvent également profiter des différentes prestations  du camping comme la vidange, les toilettes,  le wifi, etc.  Au même titre que les aires de service mais souvent  payant,  le « camping »  permet également d’accueillir les campings-caristes grâce au standing  et  aux équipements  différents. Comment trouver ce genre de stationnement camping-car dans la région où l’on souhaite passer son séjour? Il existe des sites web spécialisés qui proposent des listes de différentes aires de service et camping en France.

Pratiquer le camping sauvage

Camper en mode camping-sauvage est également possible, il paraît même que cela soit très apprécié par les campings-caristes et aventuriers. Le stationnement camping-car  sur un camping sauvage signifie,  en fait, le fait de bivouaquer au  milieu de nulle part où l’on peut  profiter  d’une  liberté sans faille. Mais il peut aussi s’agir d’une propriété privée appartenant à un agriculteur, éleveur, ou viticulteur, par exemple. Toutefois, afin d’éviter les problèmes dus au stationnement camping-car en zones interdites ou dangereux, il conviendrait de se renseigner avant et être vigilant durant la nuit. Il est aussi conseillé de demander le cas échéant la permission, dans la mesure du possible, aux propriétaires du champ ou de la ferme. Par contre, Il faudrait éviter de rester plus d’une nuit au même emplacement, de salir ou polluer l’endroit ou encore de vidanger en pleine nature.

Peut-on stationner son mobile-home sur un  parking public ?

Sachez que rien n’empêche les camping-caristes de se garer et de passer la nuit sur une place de  stationnement ou sur un parking situé au bord de la route, tant qu’il n’y a pas de panneaux de signalisation d’interdiction ou de barrière de limitation de hauteur. Néanmoins, il y est défendu de faire des actes de camping comme installer les cales, tables, chaises ou tout autre matériel de camping. De même, Il y est interdit de faire du stationnement camping-car abusif (jusqu’à 7 jours consécutifs),  de stationner sur les trottoirs ou sur les voies réservées à la circulation des piétons, etc.

Tous les avantages de partir en vacances en camping-car
Et y-a-t-il des inconvénients aux vacances en camping-car ?